CLUB RADIO AMATEUR RIVE-SUD DE MONTRÉAL
   

news.gifFLUX RSS - Universcience.TV

Universcience.tv, la WebTV scientifique hebdo - Cité des sciences et Palais de la découverte


Universcience.tv, la WebTV scientifique hebdo - Cité des sciences et Palais de la découverte


Des chiens, des chats et des humains  Voir?

Des chiens, des chats et des humains

En France, 27% des foyers abritent au moins un chat, soit 11 millions de chats, tandis que les chiens sont 7 millions dans nos maisons. Ils font désormais partie de la famille. On leur donne un nom, on les cajole... Quel chemin parcouru pour en arriver là  !

... / ... Lire la suite

(28/06/2018 @ 04:05)
Les yeux dans la truffe des chats  Voir?

Les yeux dans la truffe des chats

Documentaire de 52mn

Thèmes abordés  : La sémantique du miaulement / La toilette du chat / Comment caresser un chat / La nourriture du chat / Le chat dans la maison / Le chat et ses manières / Du tigre au chat / Les défauts des races / Le sens du ronronnement / Les moustaches du chat / La personnalité des chats / Le chat équilibriste / La vie sexuelle des chats / La relation Homme - chats

... / ... Lire la suite

(22/08/2017 @ 10:24)
Domestication animale  Voir?

Domestication animale

La domestication des animaux a débuté avec celle du chien au paléolithique. Cécile Callou, archéozoologue au Muséum national d'histoire naturelle, revient sur quelques idées reçues et nous raconte l'histoire de ce processus pour le b¶uf, la chèvre, le chat ou encore le dindon.

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience 2011

... / ... Lire la suite

(28/09/2011 @ 08:07)
Morphologie des chiens et des chats  Voir?

Morphologie des chiens et des chats

D'où vient votre animal de compagnie ? A quand remonte sa domestication ? Pourquoi existe-t-il autant de races de chiens ? On vous dit tout ou presque sur votre compagnon...

... / ... Lire la suite

(25/08/2016 @ 07:08)
Un CHU pour les animaux  Voir?

Un CHU pour les animaux

Une vidéo scientifique sur un hôpital vétérinaire. Un lapin convalescent, un chat opéré pour une tumeur de la peau, un autre accidenté par une voiture, un chien qui a une hémorragie interne, un autre tout juste sorti d'une grosse opération de chirurgie, un sphinx qui présente une malformation cardiaque: tous sont soignés au nouvel hôpital vétérinaire qui a ouvert ses portes fin 2009 sur le site de la célèbre Ecole nationale vétérinaire de Maisons-Alfort, aux portes de Paris. Cet hôpital n'est pas un banal centre de soins pour chiens et chats. C'est aussi un lieu de formation et de recherches pour 120 étudiants et 40 cliniciens vétérinaires. Toutes les spécialités sont réunies dans dix-huit salles de consultations, de chirurgie et d'échographie. Cette petite chienne, un pitbull, vient d'être hospitalisée. Le vétérinaire va s'assurer qu'elle n'a pas de lésion du muscle cardiaque grâce à  une toute nouvelle technique : le doppler tissulaire.
Interview Valérie Chetboul, professeur, unité de cardiologie
Cette technique, doppler tissulaire, elle consiste à  colorier le muscle cardiaque ; elle est assez récente en médecine vétérinaire puisque les 1ere publications concernant ce mode dopler tissulaire datent de en 2004, et les normes chez le chien et chez le chat ont été publiées qu' en 2005-2006, donc c'est une technique très récente sur laquelle notre équipe travaille depuis environ10 ans maintenant.
Elle est vraiment gentille cette petite chienne
Chaque couleur correspond à  un mouvement du muscle cardiaque, une vitesse et une direction.
On voit par exemple que ce petit point jaune dans la couche interne, au moment où le c¶ur travaille monte vers la sonde, atteint pic de vitesse à  6cm seconde et ensuite il se rapproche de la sonde ; ce qui n'est pas normal en revanche c'est qu'il s'éloigne en deux temps, ce qui laisse penser qu'il y a une altération de la relaxation de ce muscle.

Donc c'est une technique de recherche merveilleuse puisqu'on sait tout ce qui se passe sur 1mm carré, 2 mm carré de muscle sans faire mal à  l'animal, sans une goutte de sang, sans même le raser,voilà . L'avantage de l'avoir développé chez l'animal et de bien la connaître chez l'animal c'est que maintenant c'est utilisable en recherche, et c'est une recherche qui est belle puisqu'elle ne fait pas mal ; donc on a un outil très puissant, très sensible. On l'utilise en pratique énormément pour le dépistage précoce de certaines maladies graves du muscle cardiaque, et nous travaillons beaucoup avec des éleveurs de chats comme de chiens dans des races particulières qui sont prédisposées à  ces maladies du muscle cardiaque, et l' idée c'est de dépister le plus tôt possible les animaux qui seraient atteints de cette maladie là  pour les traiter au plus tôt et surtout pour éviter la reproduction des animaux atteints.
Et on peut étudier l'efficacité voir la toxicité de certains médicaments, qui seront destinés aussi bien à  la médecine vétérinaire, à  la cardiologie vétérinaire qu'à  la cardiologie humaine.
Elle écoute tout ! Elle est vraiment adorable cette petite chienne !

Nouveauté au CHU : une unité de soins intensifs ouverte 24h/24 peut recevoir des animaux nécessitant des soins lourds et continus grâce à  des équipements, de réanimation notamment, jusqu'ici réservés aux humains.
Interview Françoise Roux, responsable du service urgences et soins intensifs
Ces animaux sont suffisamment critiques pour qu'on ait peur qu'à  un moment ils se dégradent et qu'ils aient besoin d'une réanimation de manière extrêmement urgente puisqu'on a quelques secondes à  une minute pour réagir sinon on risque de perdre l'animal.
L'hôpital travaille en lien avec plusieurs laboratoires de recherches implantés sur le site de l'école nationale vétérinaire. Des collaborations qui permettent, de pratiquer des interventions chirurgicales de pointe, d'affiner les diagnostics et de mettre au point de nouveaux traitements. Exemple, avec le laboratoire de neurobiologie.
Interview Samia Cohen, chercheur, laboratoire de neurobiologie
Ici je suis avec un chien qui a une myopathie homologue à  la myopathie de Duchenne, c'est Embo, c'est un chien mâle, il porte au niveau de son chromosome X une mutation du gène qui code pour la dystrophine, et on observe chez les individus qui ont une mutation de la dystrophine une perte de la motricité progressive, une perte de la respiration, parce que muscles respiratoires abîmés et finalement souvent un arrêt du c¶ur qui est un muscle lui aussi. Ici, au début de la maladie, on voit que les pattes arrières du chiot restent jointes, qu'il adopte une démarche dite « en saut de lapin » au lieu d'un mouvement de galop.

Samia Cohen Y'a deux très gros intérêts dans le fait de travailler avec le chien, c'est que effectivement la maladie chez le chien ressemble beaucoup à  la maladie chez l'homme, en terme d'évolution et en terme de physiologie, mais aussi parce que le volume d'un chien malade à  traiter est à  peu près équivalent au volume qu'il va falloir traiter chez un enfant malade.
Quand on fait des traitements thérapeutiques sur ces chiots pour voir si le traitement a été efficace ou pas, on dispose de différents outils, et un de ces outils, c'est l'accélérométrie, c'est une méthode qui consiste à  analyser la qualité de la démarche du chien, et pour faire ces mesures d'accélérométrie on place une ceinture sous le sternum du chien, et ça permet d'avoir une idée claire de l'évolution et de la qualité de la démarche du chien.
Le principe est un peu celui de la Wii, d'enregistrer des accélérations dans l'espace et après on ramène ça sur l'ordinateur.
Une ceinture c'est un peu comme un collier, ça va pas du tout le gêner dans sa démarche.
-Embo viens !
Samia Cohen : On évalue en fait sur les chiens myopathes différents traitements qui ont déjà  fait leur preuve chez les petits animaux, notamment chez les rongeurs, chez les souris, qui ont fait preuve de leur efficacité, on peut à  partir de là  essayer de traiter les chiens, on est en fait à  un niveau pré clinique de recherche,
Et dans les techniques qu'on utilise pour administrer par exemple les divers médicaments aux chiens, on utilise des techniques utilisées en médecine humaine avec l'idée que la transposition à  l'humain sera plus rapide, si on ne passe pas par une adaptation de la médecine vétérinaire à  la médecine humaine.
Dans ce laboratoire on teste une dizaine de traitements de types différents pharmacologiques, géniques et cellulaires. Certains ayant pour objectif d'enrayer les effets secondaires de la maladie, d'autres visant à  rétablir une expression correcte du gène codant pour la dystrophine.
C'est tout l'intérêt des liens entre soins et recherches, entre médecine vétérinaire et humaine, que de faire bénéficier le plus grand nombre de ces techniques de pointe.

 

 

Réalisation : Marina Julienne
Production : Cité des sciences et de l'industrie 2009

... / ... Lire la suite

(28/05/2010 @ 06:09)
SuperNaturel - Août  Voir?

SuperNaturel - Août

Le soleil "grille" la prairie. Les juvéniles d'insectes commencent à  éclore. L'air chaud bruisse de la présence des insectes : punaises, mantes religieuses, abeilles, mouches... Leurs couleurs dissuasives nous ravissent ! Si août est encore le mois des fleurs, c'est aussi celui des fruits. Bien des plantes multiplient les stratégies pour disséminer leurs graines et donc leurs gènes.

Un épisode de la série "SuperNaturel".

 

... / ... Lire la suite

(14/03/2016 @ 06:05)
Vie et mort des étoiles dans le Cygne  Voir?

Vie et mort des étoiles dans le Cygne

La constellation du Cygne est visible en regardant vers l'est dès le crépuscule.

Cette constellation située en pleine Voie Lactée montre des étoiles à  tous les stades de leur évolution. Au centre de la constellation, près de l'étoile Sadr, se trouve un nuage de gaz, essentiellement de l'hydrogène, dans lequel se forment de nouvelles générations d'étoiles. Un autre, situé près de Deneb, porte le nom de nébuleuse de l'Amérique du nord.

Un amas de jeunes étoiles se trouve aussi dans le Cygne. Nommé M 39, il est composé d'une trentaine d'étoiles âgées d'environ 300 millions d'années, à  comparer avec les 5 milliards d'années de notre soleil.

Si les étoiles naissent elles meurent aussi.

La nébuleuse Ngc 6826 nous montre ce qu'il adviendra du soleil d'ici quelques milliards d'années. Une étoile comparable au soleil expulse la majeure partie du gaz qui la compose. Ce gaz se dissout dans l'espace en quelques milliers d'années.

Les étoiles plus massives que le soleil explosent violemment en supernova. Le reste d'une de ces explosions, est visible avec une paire de jumelles ou un télescope au sud de la constellation.

... / ... Lire la suite

(20/07/2018 @ 04:10)

Dernière mise à jour : 14/08/2018 @ 08:43


speed.gifVitesse de Connexion

Evaluation de la vitesse de connexion de votre PC à ce site

Cliquez sur le bouton pour évaluer la vitesse de votre connexion entre votre PC et ce site web.

Ce test ne fait qu'une évaluation en calculant le débit moyen pour charger une image depuis le site vers votre PC.

Le résultat mesure donc la vitesse de chargement d'une image à un moment donnée. Evidemment, si d'autres chargements sont en cours, la mesure est faussée.


Résultat :

^ Haut ^